À quelques jours du match contre le stade Brestois qui marquera la fin de la trêve internationale, les gaziers redoublent d’efforts lors des entrainements pour faire un retour en grande pompe. 

Nicolas Baup et Emmanuel Vallance, préparateurs physiques du GFCA, nous ont livré quelques secrets sur la stratégie d’entrainement et nous ont donné par la même occasion des nouvelles des hommes d’Albert Cartier.

Quel a été votre choix stratégique sur les entrainements organisés pendant la trêve ? 

Nous avons axé nos entrainements sur un travail tactique, autant offensif que défensif, nous avons également travaillé sur le plan physique avec un travail aérobic. Une piqure de rappel a été faite à travers une grosse séance de développement pendant cette trêve sur le temps de jeu et en fonction du niveau de l’effectif.  

Les entrainements sont essentiels, mais les temps de repos aussi.. comment se gère le planning lors d’une semaine sans match ?

Effectivement, on est parti sur du développement aérobic couplé à un travail tactique, mais on a fait le choix de laisser une coupure après le match contre le Red Star (le 31 août) et avant le match face au stade Brestois ce vendredi pour donner à l’équipe l’occasion de bien récupérer. 

La trêve a-t-elle eu un impact sur vos séances, avez-vous bénéficié du groupe au complet ? 

Effectivement, nous avons pu travailler avec l’ensemble de l’effectif, nous n’avons pas eu de joueurs convoqués en sélection nationale. C’est une chance de pouvoir travailler avec tout le monde en même temps, d’où le focus sur le travail tactique. L’effectif était au complet, ajouté au retour de certains joueurs blessés comme Joris Marveaux.

Justement, qu’elles nouvelles concernant les blessures ? 

Concernant les blessés, nous avons Joris Marveaux qui a repris les entrainements avec le groupe en début de trêve, nous avons également Damien Dumont qui sort de sa longue convalescence qui a lui repris en début de semaine, tout comme Jean-Baptiste Pierazzi.