À un peu moins de 15 jours de sa première rencontre officielle, le GFCA de Thierry Laurey peaufine sa préparation, avec notamment un stage en Sardaigne la semaine prochaine du côté de Cagliari. L’occasion de faire un point sur le mercato estival et sur le Gazélec en général, version 2013/2014…

thierry-laurey-itw-67

Bonjour Thierry.
Nous nous étions déjà entrevus après la rencontre face au CA Bastia. Depuis, un joli 7-2 face à la réserve du SCB… Comment se déroule cette préparation ?

Je suis satisfait de ce qu’il se passe en ce moment : l’équipe avance bien, l’effectif est quasiment au complet (le club reste à la recherche d’un défenseur axial expérimenté, ndlr). Pour l’instant, tout se déroule comme prévu.

Certains joueurs se détachent t’il ? De bonnes surprises ?

Disons que cela correspond à nos attentes. Le groupe a été énormément rajeuni, ce qui implique beaucoup d’envie de leur part, beaucoup de rythme… Maintenant, je trouve qu’il nous manque un peu d’expérience, même si l’on a réussi à garder notre noyau dur Poggi-Colinet-Collorédo-Filippi-Maury mais également Julien François, des joueurs ayant l’expérience du haut-niveau. Comme je te le disais, la venue d’un défenseur d’expérience ne serait que bénéfique pour le groupe !

Lors de nos premières sorties, on a pu constater une belle animation offensive (15 buts en 3 matchs!) avec déjà des automatismes mais aussi quelques lacunes défensives…

Avant tout, il faut préciser que l’on a joué le Sporting, équipe qui a terminée 8ème attaque de Ligue 1, et le CAB qui évolue quant à lui en 2ème division. C’est en quelque sorte “logique”. Maintenant, c’est clair qu’il reste du travail à accomplir, essentiellement sur l’aspect défensif. Mais il nous reste encore du temps devant nous, le stage de la semaine prochaine nous fera le plus grand bien, notamment vis à vis de la cohésion d’équipe.

Justement, parlons de ce stage du côté de Cagliari. Quel est le programme ?

Ce stage sera l’occasion de travailler la cohésion d’équipe, établir une vie de groupe. Nous allons profiter de cette semaine pour rencontrer un à un les joueurs, afin de mettre en place un “règlement intérieur”, peaufiner le fonctionnement professionnel de l’équipe. Cela ne peut qu’être bénéfique… installer un bon socle de travail, de plus, je sens le groupe motivé et réceptif. En fin de semaine, on aura également l’opportunité de se mesurer au Cagliari Calcio, 11ème du dernier championnat de Serie A. Un bon test-match avant la venue de Troyes en Coupe de la Ligue le 6 août prochain.

Le Gazélec a t’il ses chances face à une équipe comme Troyes qui évoluait en Ligue 1 la saison dernière ? La Coupe de la Ligue est-elle un objectif pour le club ?

Bien sûr que l’on va jouer la Coupe à fond ! Sinon autant ne pas y participer… Cette compétition va nous permettre de nous mesurer à de grandes écuries, d’emmagasiner de la confiance, et aussi de faire rentrer un peu d’argent dans le club. Après, pour répondre à ta première question, Troyes est une belle équipe, avec de grosses qualités techniques. Personnellement, je pense qu’ils ne méritaient pas de descendre l’an passé, ce sera à nous de nous mettre à leur niveau. Ce ne sera pas facile forcément, mais je suis convaincu qu’avec notre effectif, à la maison qui plus est, on a les moyens de les accrocher ! Il ne faut pas oublier que le Gaz les a déjà vaincus il y a 2 ans en Coupe de France, ainsi que Toulouse et Montpellier. Nous en sommes capable !

La remontée en Ligue 2 n’est pas officiellement l’objectif du club, en est-il autrement pour vous ? Ne vaudrait-il pas mieux se restructurer avant de penser à retrouver le giron professionnel ?

Il ne faut pas se leurrer, nous ne visons pas le maintien ! Maintenant si au terme de la saison nous ne terminons pas sur le podium, ce n’est pas catastrophique. Nous sommes en phase de restructuration, avec beaucoup de mouvements lors du mercato que je jugeais nécessaire… Je pense qu’il faudra atteindre la trêve hivernale pour en tirer de premières conclusions. Il y a de belles équipes en National, je pense à Amiens, Fréjus, Le Poiré, Vannes et d’autres… On a nos chances, à nous de prendre le bon virage !