Il est de ces moments dans la vie d’un sportif et dans celle d’un Club, qui, conjointement, marquent les générations. Celui-ci restera, à n’en pas douter, gravé au fer “rouge et bleu” sur la peau de tous les amoureux du Gazélec.

Il s’agit là d’une histoire professionnelle bien sûr, dont chaque épopée, chaque instant partagé, sont ceux d’une expérience bien plus personnelle.

Une histoire “d’hommes” dont les gorges sont un peu serrées ce soir, car avant d’écrire de nouveaux chapitres, on n’oublie pas ceux que l’on a su si bien rédiger.

Une histoire de “vrai” football, celui des coulisses, comme on adore les écouter et vous les raconter, avec respect.

Une histoire de destin, que l’on ne peut qu’admirer.

L’histoire de Louis Poggi, un capitaine valeureux au brassard éternellement “rouge et bleu”.

Demain soir, à l’occasion du dernier match à domicile de la saison, le Club rendra un fervent hommage à l’homme, au joueur, à l’ami dont le chemin s’éloigne pour un instant… pour un instant seulement.

Juste après la rencontre, nous savons déjà que vous serez nombreux à lui offrir l’hommage qu’il mérite… inconditionnellement.

Une interview réalisée par Sylvia Hugon et Bertrand Pasbecq