Le GFCA ouvrait sa saison à domicile en recevant le Stade Brestois, une occasion pour son public de découvrir le nouveau visage de leur équipe. Avec huit nouveaux joueurs au début de la rencontre les Ajacciens, malgré un résultat nul (0-0) auront montré un visage séduisant, même si tout ne fut pas parfait.

AJACCIO - BRESTMême si la première période aura vu un GFCA quelque peu crispé et ayant eu du mal à se créer des occasions, Romain et Tshibumbu auront l’ouverture du score au bout des crampons, mais le gardien adverse répondra présent à chaque fois. La seconde période verra elle les partenaires de David Ducourtioux emballer la rencontre, se projetant mieux vers l’avant et se créant plus d’occasions sur le but Brestois, mais soit par la faute du gardien adverse, soit par des décisions arbitrales incompréhensibles aussi bien pour les joueurs que pour le public, ils n’arriveront pas à faire trembler les filets adverses.

Une première journée qui laisse donc un sentiment mitigé, il n’aura manqué en fait qu’un but pour que cette entame soit parfaite. Cette rencontre confirme quand même que la base de travail est intéressante, les automatismes se mettant en place entre les joueurs. Le GFCA a montré qu’il possédait déjà une base défensive solide en concédant quasiment aucune occasion, alors que la seconde période a elle montré qu’il manque juste un soupçon de complicité et de réussite à notre secteur offensif pour parvenir à ses fins.

Place maintenant au déplacement à Auxerre avec l’ambition d’accrocher la première victoire.

L2-1ere-jée - GFCA-Brest (0-0) 207