La victoire du Gazélec résonne comme un hommage de toute l’équipe à Frédéric Rossi, son intendant, disparu quelques heures avant le match. En conférence de presse, Thierry Laurey n’a pu contenir son émotion : ” C’est certainement la victoire la plus triste de ma carrière “.