La coupe de France a été pour notre club la compétition de tous les possibles ! Cette compétition nationale est pour nous le terrain d’exploits retentissants mais aussi de déceptions, face à des clubs souvent hiérarchiquement supérieurs. Notre parcours dans ce championnat a été et est toujours riche en émotions. 

Nous voulons aujourd’hui vous faire découvrir à travers différentes saisons, l’évolution des gaziers. Retrouvez ci-dessous les deux premières dates clés qui ont permis d’écrire l’histoire du club en Coupe de France. 

 

Saison 1961/1962

Il y a 57 ans le GFCA (CFA), entre dans la 45ème édition de la Coupe de France. C’est au cours d’un certain match pour le compte du 6ème tour de la coupe de France, que les gaziers vont réaliser l’incroyable face à l’équipe redoutable évoluant alors en D1, Cannes.  Ce match est un symbole fort, il marque un tournant majeur dans le football insulaire. Les diables rouges vont tout le long de la rencontre imposer leur rythme et réussir à éliminer 1 but à 0 cette équipe Cannoise (D1).

Le petit club du GFCA se hisse alors parmi les grands, en devenant le 1er club insulaire à éliminer une équipe professionnelle.  Au cours de cette saison nos gaziers ont réussi a atteindre les 32ème de final avant d’être éliminé par l’AS Béziers en match retour le 21 janvier 1962 à Furiani devant 15000 spectateurs. 

 

Saison 1964/1965

La seconde date que nous avons retenue est trois ans après ce premier exploit. Le club toujours en CFA rejoint, en début de saison la Coupe de France. Après avoir dépassé sans encombre les premiers tours de qualifications, les diables rouges vont être confrontés à un mur ! 

Le tirage au sort pour le 6ème tour nous opposera à l’Olympique de Marseille (D2) au Vélodrome. C’est un dimanche 20 décembre 1964, devant quelques 11 000 spectateurs que les gaziers se révèlent par 5 buts à 1 face à la machine Marseillaise (qui comptabilise prés de 10 succès en Coupe de France).  Jamais le club Marseillais n’avait subi une telle déception au sein de son stade. 

Cette victoire est à marquer d’une pierre blanche, elle a permis au club d’accéder au 32ème de finale. Mais les Diables rouges vont malheureusement se faire éliminer 2 buts à 1 par Aix en Provence à Furiani quelques semaines plus tard. 

 

Ces premières victoires marquent le début d’une belle épopée, qui fera vibrer Mezzavia et ses alentours pendant de nombreuses années.